Rechercher
  • erikavincent20100

Couronne de guerrière

Mis à jour : mars 6

Nous avons toutes des anectodes plus farfelues les unes que les autres concernant nos cheveux crépus. Voici mon top 3 des trucs les plus drôles qui me sont arrivée.


3: Ma première fois chez la coiffeuse


Je devais avoir 8 ans, tout au plus. Je m’en souviens encore, ma grand-mère blanche m’avait réservé un rendez-vous chez sa coiffeuse car elle ne savait plus que faire de ma crinière tenace qui était très longue dans ce temps-là.


Je ne me souviens pas exactement de tous les soins qu’elle a apporté à ma chevelure, tout ce dont je me rappelle c’est que je suis sortie de là avec des cheveux aussi lisses qu’une caucasienne et qu’ils étaient très sensibles. Le lendemain, après avoir prit l’humidité, tout était terminé! Comme quoi il est important de toujours bien choisir sa coiffeuse et d’aussi s’assurer qu’elle connaît bien votre type de cheveux!




2: Ma première journée sans coiffure protectrice


À l’âge de 13 ans environ, on m’a fait découvrir les coiffures protectrices. Durant plusieurs mois, je ne faisais que faire tresser mes cheveux. Le matin même de mon rendez-vous, je défaisais mon ancienne coiffure pour ensuite laver mes cheveux puis me refaire tresser. Un moment donné, j’ai décidé de prendre une pause de coiffure protectrice puis d’accepter mes cheveux naturels.

Oh la la, au début ce n’était pas facile!! Je ne comprenais pas pourquoi mes cheveux étaient secs, cassant et constamment mêlés. J’ai ensuite fait des recherches, regardé des vidéos et tout, puis j’ai finalement compris mes cheveux. J’ai écouté leurs besoins, j’ai compris de quel type ils étaient.

Depuis, j’assume complètement mes cheveux naturels et je peux passer plusieurs mois sans coiffure protectrice à simplement laisser ma crinière prendre toute la place partout où je vais!




1: «Ce sont tes vrais cheveux??»


 “Ohh je peux toucher??”

“C’est pas difficile à coiffer tout ça?”


”Oh wow tu en as tellement épais!!”


”Wow moi aussi j’aimerais ça avoir tes cheveux!”


”Est-ce qu’ils poussent?”


”As-tu déjà essayé de les lisser pour qu’ils soient normaux??”


La liste est longue de toutes les phrases farfelues que l’ont peut me dire lorsque quelqu’un moins gêné que la moyenne me croise avec mon afro. Ce qui m’énerve le plus, c’est lorsqu’un personne décide de toucher mes cheveux sans ma permission.

D’où cette personne a décidé qu’il était acceptable d’entrer dans ma bulle et de se permettre de me toucher sans mon accord? Je comprends que parfois la curiosité nous évite de penser rationnellement, mais là... Ça ne me dérange pas qu’on touche mes cheveux, seulement si on me le demande! Je déteste le feeling de me sentir comme un animal en cage qu’on regarde, comme au zoo.





Et toi, c’est quoi les anecdotes qui sont arrivés par rapport à ta couronne??



love,


Erika


*Crédit photo: unsplash.com

16 vues

©2018 Islande La Manna. Proudly created with Wix.com

Petitefro.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc